Teresa Larraga

3-portraits-teresa_WEB

Née en Espagne, à Saragosse, la comédienne et mezzo-soprano Teresa Larraga étudie d’abord le théâtre, la danse, la musique et la flûte traversière au Conservatoire de sa ville natale. Après différentes tournées en tant que comédienne avec la compagnie «La Ribera», lauréate de diverses bourses du Ministère espagnol de la Culture, elle quitte son pays pour suivre les cours de l’Ecole de Théâtre Dimitri à Verscio, au Tessin.

Après son diplôme, elle débute des études de chant lyrique au Conservatoire de Lugano avec Karin Ott, à Milan avec Carla Castellani, Mariella Adani et Sachiko Yanagashi, et à Baden, auprès de la Fondation Musica Española, avec Carol Smith.

Elle fonde en 1995 le «Duo La Raga», qui interprète chansons et musique de la Renaissance espagnole jusqu'au 20ème siècle, avec Davide Signorotti à la guitare. Après différents concerts au Tessin et en Italie, elle participe à la création de «El Duende, el espíritu de la tierra» spectacle d'improvisation autour des textes de Federico Garcia Lorca. Avec le guitariste Renato Pompilio, elle développe ensuite «Inspiración», concert de musique espagnole des 18ème et 19ème siècle, et «Y llora el corazón…», spectacle poétique et musical en hommage à Federico Garcia Lorca, avec des musiques de Lorca et de Manuel de Falla, tourné en Italie du nord, au Tessin et à Zürich.

Parallèlement elle travaille comme comédienne pour le Trickster Teatro dans « Aighhh ! » pièce de théâtre Forum (interactif) joué dans tout le Tessin et pour la Télévision suisse italienne. Elle est également organisatrice et responsable des animations de La Lanterne Magique du Tessin et coordinatrice pour l’Espagne et l’Italie de la centrale de La Lanterne Magique à Neuchâtel.

Installée depuis 2001 à Neuchâtel, elle poursuit son perfectionnement de la technique vocale avec le ténor Rubén Amoretti à Neuchâtel et avec Stéphanie Burkhard à Lausanne. Elle propose dès lors différents concerts lyriques en Suisse Romande.

En 2002, elle crée avec la poly-instrumentiste canadienne Shirley Anne Hofmann le spectacle de rue musico-théâtral «PET» dans le cadre de «Poétiser la cité» pour la Ville de Neuchâtel.

En 2003 elle intègre l’Orkester Ben Jeger pour son nouveau spectacle «Aria !», un «opéra de cirque» qui tourne depuis dans toute la Suisse avec succès, entre Zürich (Moods en 04, Theaterspektakel en 05) et Genève (AMR).

En 2006, elle fait partie de la distribution de la revue de Cuche et Barbezat au côté de la Castou, Robert Bouvier, Karim Slama, Pierre Aucaigne et Brigitte Rosset. La même année, elle fonde le Théâtre Frenesí.

A partir de là, mis à part les spectacles créés dans le cadre du Théâtre Frenesí (voir cette page), elle fait partie en 2008 de la distribution du «Don Quichotte» mis en scène par Robert Sandoz.

En 2009, elle participe à la création de «Elles étaient une fois» de Thierry Luterbacher, mis en scène par Antoine Le Roy à Bienne, Saint-Imier et dans d’autres localités de l’Arc jurassien.

En 2010, elle fait partie de la distribution de «Cyrano de Bergerac » mis en scène par Claude Jean. Elle participe avec le Théatristan à Bienne à un spectacle interactif de Théâtre Playback, au spectacle «Le chant du Crabe» écrit et mise en scène par Benjamin Knobil, et à «Teletango» avec Rubén Amoretti et l’Ensemble instrumental «Les Chambristes».

Les commentaires sont clos.